html website templates




Regards croisés sur nos campagnes

Regards croisés sur nos campagnes est un projet participatif entre les habitants de deux communes rurales et des artistes et professionnels de l’image Ornais . Ce parcours artistique et culturel de proximité cherche à associer toutes les tranches d’âges sous une forme ludique, créative et conviviale .… avec l’image dans tous ses états. L’image est au centre du dispositif sous différentes formes (ateliers, résidences, projections, exposition photo, performances).

Le grand ménage d'Alain Cousin

Alain Cousin est plasticien-glaneur et au terme de « sculpteur » il préfère celui d’ « assembleur ». Il détourne les objets de leurs fonctions initiales et propose un regard nouveau sur leur forme, leur aspect plastique. Son travail n’est jamais figé, ce qui lui confère une certaine légèreté.

Lors de sa venue durant la restitution du samedi 19 juillet, Alain Cousin a fait une démonstration d’assemblages d’objets glanés dans les vide-greniers, les déchèteries.

Précision 1: dans le feu de l’action, une bourde s’est glissée sournoisement sur le flyer…trop tard, ils sont tous imprimés.

L’adresse de la médiathèque du Mêle est 17 rue Libcany (vous pouvez toujours chercher le 3 rue Vimal de Boucher au Mêle, c’est l’adresse de la médiathèque de Courtomer). Heureusement les horaires sont les bons.

Pas dramatique heureusement car il est facile de trouver la médiathèque du Mêle: elle est au centre du village, pas loin de la place, à côté de la mairie.

La bibliothèque de Courtomer participe de toute façon en exposant dans sa vitrine une sculpture d’Alain Cousin.


Précision 2: L’accès à la cour et au « local- musée-projection » ( porte bleue de la photo) se fait par un portail ouvert sur la rue d’un côté ( juste à côté du centre administratif de la cdc) sinon par la porte du fond de la médiathèque ( aux heures d’ouverture).

Précision 3: Pour le repas participatif du samedi soir, merci à chacun d’amener un petit quelque chose à manger et à partager ensemble ( tarte, salade, soupe chinoise, oeil de mouton, sauterelles grillées…) De notre côté, on assurera un peu de boisson et quelques produits locaux pour l’apéro.

( Désolé pour les abonnés qui vont recevoir 2 fois cet article déjà paru il y a quelques jours, il avait disparu du blog suite à une mauvaise manip) .

Dans le cochon tout est bon…

«…de la queue jusqu’au menton » dixit Sophie.

Après la série de photos réalisée par Eric en Mai , je suis allée rendre visite à Sophie CHAUSSI, productrice de porc bio, dans la ferme qu’elle exploite avec son mari Gérard.

Produire et consommer autrement 

Sophie fait partie de cette génération de petits producteurs locaux qui nous réconcilient avec un rapport sain à la terre et au respect du comportement naturel de l’animal. Des producteurs qui ont aussi fait le choix ou privilégient les circuits courts de distribution, comme le réseau des Amap ou la vente directe à la ferme.

"Je mange ce que je produis…quand il en reste. L’inverse serait choquant pour moi!" . Et pourtant, nombre d’éleveurs ne mangent pas ce qu’ils produisent. Chercher l’erreur.

Ca s'est passé en juillet
à Mêle sur Sarthe

Retour sur quelques moments du temps fort

Une réussite pour ce weekend chaleureux partagé avec le public présent. Une cinquantaine de personnes ont participés aux différents temps de restitution, d’atelier et de projection organisés sur 2 jours.

L’insolite petit musée « à voir et à lire » a suscité intérêt et curiosité: 110 objets »déchus »accompagnés de leurs petits mots personnalisés étaient rassemblés dans un hangar derrière la médiathèque; Fruit de la participation des habitants du Mêle et de Courtomer aux collectes d’Avril à Juin.

Un musée à vocation éphémère

Le musée est resté ouvert jusqu’au 25 Juillet. Les objets ayant droit à une 2e vie, les visiteurs étaient invités à se servir…en jouant le jeu de l’étiquette dans l’autre sens : prendre l’objet de leur choix et laisser un message à la place.


Les objets abandonnés des uns font ils encore rêver les autres?

Le musée s’est vidé bien plus vite qu’il ne s’était rempli. Il en reste des mots écrits, des photos (et quelques objets indésirables, cette paire de chaussettes par exemple) qui seront restitués lors du 2e temps fort à Courtomer.



Partager cette page!